Des robots assistants aux JO de Londres

0

30.07.12 Des robots assistants aux JO de Londres

Humanoides_Blog_Londres_JO_stade_cover
   

Les Jeux Olympiques d’été 2012 se déroulant à Londres ont débuté vendredi 27 juillet. L’AFP (Agence France-Presse) y a dépêché plus de cent quatre-vingt journalistes pour couvrir cet évènement. Soixante-dix envoyés spéciaux de vint-quatre nationalités rendront compte des Jeux avec deux milles photos par jour.

Mais l’AFP a dû faire face à une nouvelle contrainte pour cette édition : la sécurité accrue dans les stades.

Contrairement aux J.O. de Pékin en 2008 où les photographes harnachés faisaient des prises de vue aériennes des stades pendant les épreuves, cette année à Londres, aucun photographe n’a été autorisé à se poster sur les toits des enceintes sportives.

Humanoides Blog Londres JO AFP photographie

Une infrastructure technique sans précédent a été déployée par les équipes techniques de l’AFP pour permettre de contourner cette contrainte tout en préservant la photographie aérienne. En collaboration avec le constructeur japonais Nikon et la société britannique MRMC spécialiste en robotique, l’agence de presse internationale a mis au point un système de commande à distance.

Humanoides Blog Londres JO AFP robot photographie

Forte de son expérience en systèmes robotisés pour la photographie sous-marine, l’AFP a mis au point en dix-huit mois, une douzaine d’appareils robotisés. Ces appareils sont déployés en ce moment à Londres : dix sont placés sur les toits dont un au-dessus du stade olympique, et deux dans l’enceinte aquatique. Les robots seront contrôlés par les photographes de l’AFP à partir de postes de contrôle contrôlant également des appareils non robotisés.

Humanoides Blog Londres JO AFP photographie 2

Ces sujets vous intéresseront aussi :

Commentaires