LEXI, le robot fait avancer la recherche militaire

0

09.11.12 LEXI, le robot fait avancer la recherche militaire

Blog_Humanoides_LEXI_robot_explosifs_cover
   

Le robot LEXI fait partie des projets du Department of Homeland Security (DHS) des Etats-Unis. C’est un système de défense qui appartient à la famille des contre-mesures. Il a été conçu pour permettre l’évaluation des risques en présence d’explosifs.

Actuellement à l’étude dans le laboratoire High Explosives Applications Facility (HEAF) pour le compte du centre NEXESS et en collaboration avec le Lawrence Livermore National Laboratory (LLNL).

NEXESS a été créé en 2007 après que les autorités britanniques aient réussi à déjouer l’attaque terroriste sur dix avions de ligne à l’explosif à base de peroxydes.

« Nous avons besoin de voir ce qu’un terroriste pourrait utiliser comme explosifs et étudier leur efficacité à détruire les avions ou tout autre cible » a déclaré Lee Glascoe, haut responsable du LLNL.

Les essais qui sont menés au HEAF impliquent différentes substances qui, une fois mélangées entre elles, peuvent être dangereuses à manipuler. C’est pour cela que le robot LEXI a été pensé. Afin de minimiser les risques, les chercheurs se sont équipés du robot LEXI. L’équipe réalise ainsi à distance et en toute sécurité les expériences chimiques.

LEXI est en fait le robot Packbot 510 de la marque iRobot. LEXI est l’acronyme de Livermore Explosives iRobot.

Blog Humanoides irobot packbot 510

Voici comment l’équipe procède à un essai : une personne verse les réactifs sous forme liquide dans un compartiment cylindrique. Tant qu’ils n’ont pas été mélangés, il n’y a pas de danger pour le chimiste. Suit la phase de mélange, périlleuse. Les personnes quittent alors la pièce et LEXI rentre en jeu. Une fois la phase de mélange des liquides terminée, LEXI peut se saisir du cylindre contenant l’explosif très dangereux à manipuler car instable. Il le déplace dans la salle de détonation pour que l’équipe déclenche à distance l’explosion.

LEXI a rendu possible l’étude de certains type d’explosifs qu’il n’était pas possible d’étudier auparavant tant ils était dangereux du point de vue de la sécurité du personnel.

Ces sujets vous intéresseront aussi :

Commentaires