On a hacké l’AR.Drone de Parrot | Humanoides | Robots, Drones et Intelligence Artificielle

0

07.12.12 On a hacké l’AR.Drone de Parrot

Blog_Humanoides_Fr_dronegames_hacking_AR.drone_San_Francisco_cover
   

Le week end dernier, des passionnés en robotique se sont affrontés dans le cadre du tournoi DroneGames, une sorte d’olympiades du hacking de drones. Il s’agissait de la première édition. Par équipe, ils devaient programmer l’ AR.Drone de manière à lui attribuer de nouvelles fonctions et repousser ainsi les limites de son utilisation.

Les DroneGames ont commencé cette année. Il s’agit d’un tournoi créé par Jyri Engestrom et Chris Sanz dans lequel des équipes présentent leur travail de hacking du drone de la marque française Parrot. La première édition de ce tournoi a eu lieu à Berlin le 5 octobre dernier.

Blog Humanoides Fr dronegames hacking AR.drone San Francisco pic2

L’étape américaine du DroneGames a eu lieu à San Francisco la semaine dernière dans les locaux de Groupon. Le tournoi était sponsorisé par Windows Azure et NodeCopter, communautés de hackers de drones. Neuf équipes étaient réunies et notées par un jury formé de Chris Anderson (créateur DIYDrones et cofondateur de la société 3DRobotics), Dale Dougherty (fondateur de MAKE) et Andreas Raptopoulos (cofondateur de Matternet).

Voici quelques projets qui ont concouru : tout d’abord le projet TooTall Nate qui permet d’utiliser le réseau itinérant MiFi pour diriger l’AR.Drone où que l’on soit pourvu que la connexion de votre smartphone soit acceptable. Un autre projet permettait de contrôler plusieurs drones simultanément à partir d’un seul et même ordinateur.

Blog Humanoides Fr dronegames hacking AR.drone San Francisco laisse Groupon

Le projet qui a suscité le plus d’engouement auprès du public était celui imaginé par les ingénieurs de Groupon. Ils ont programmé l’ AR.Drone de manière à ce qu’il vole en étant attaché au bout d’une laisse et qu’il prenne des photos de son entourage en faisant de la reconnaissance faciale tout en les postant en temps réel sur Twitter. Rien que ça !

Blog Humanoides Fr dronegames hacking AR.drone San Francisco pic3

Le grand gagnant du concours s’appelle James Halliday et a réussi à faire un programme assez flippant qu’il a baptisé virus-copter : il a introduit dans l’ AR.Drone un virus capable de se propager auprès d’autres AR.Drone se trouvant dans les parages. Les AR.drones infestés deviennent incontrôlables par leur utilisateur d’origine. Une des applications possible, utile et moins malicieuse de ce programme est la possibilité de déployer automatiquement au sein d’un essaim d’ AR.drone un programme. Un autre moyen de hacker le drone est Skyjack.

Blog Humanoides Fr dronegames hacking AR.drone San Francisco

Tous ces programmes sont libres d’utilisation et disponibles sur le site Github.

Ces sujets vous intéresseront aussi :

Commentaires