Deep Space Industries se lance dans l’exploration d’astéroïdes | Humanoides | Robots, Drones et Intelligence Artificielle

0

22.01.13 Deep Space Industries se lance dans l’exploration d’astéroïdes

Blog_Humanoides_Fr_Deep_Space_Industries_exploration_asteroide_cover
   

La société Deep Space Industries (DSI) vient d’annoncer hier qu’elle compte envoyer d’ici 2015, une flotte spatiale pour analyser les astéroïdes de notre système solaire. Cette société américaine chercher à exploiter des nouvelles ressources extra-terrestres qui pourraient servir à accélérer le développement des technologies sur Terre.

Ces robots spatiaux seront faits à partir de composants utilisant des technologies de faible coût et leur lancement sera mutualisé avec celui de satellites de communication de plus grande envergure.

DSI travaille avec différentes entreprises et groupes, entre autres la NASA, afin d’identifier les cibles spatiales potentielles pour ses futurs Firefly. Ces derniers sont les futurs robots d’exploration de DSI qui effectueront des missions autour de la Terre d’entre deux à six mois. Les Fireflies pèseront environ 25 kg et embarqueront des composants miniaturisés de haute technologie.

Blog Humanoides Fr Deep Space Industries exploration asteroide pic11

« Mon smartphone a plus de puissance informatique que celle qu’embarquaient ​​les missions lunaires Apollo », a déclaré le Président de DSI, Rick Tumlinson. « Nous pouvons fabriquer des machines incroyablement petites, abordables et plus rapides qu’auparavant. Imaginez une ligne de production de FireFlies, prêts à décoller pour examiner tout objet s’approchant de la Terre ».

A partir de 2016, DSI compte envoyer également des robots un peu plus costauds, pesant environ 30 kg, appelés Dragonfly, qui pourront collecter des échantillons et les ramener sur Terre. Les expéditions de DragonFly s’étaleront sur des périodes plus longues allant de deux à quatre ans. Ces vaisseaux pourront rapporter jusqu’à 70 kg de matière à analyser.

DSI entent bien marketer cette exploration spatiale. L’entreprise souhaite rassembler le plus de partenaires possibles afin de toucher un large public. Il souhaite même que le public prenne part au projet : « Le public pourra participer à des missions de FireFly et DragonFly via des retransmissions en direct sur un écran, des cours en ligne d’exploration d’astéroïdes sponsorisés par des sociétés », a déclaré le PDG David Gump. « Le Google Lunar X Prize, Unilever, et Red Bull dépensent des dizaines de millions de dollars en sponsoring dans l’espace, si bien que la possibilité de parrainer une expédition Firefly sera vraiment très attractive. »

Si les lancements de Firefly et Dragonfly sont une réussite, DSI a des plans encore plus ambitieux pour le futur. Parmi eux, le projet de « Microgravity Foundry« , une technologie d’impression en 3D utilisant un gaz chargé en nickel pour imprimer des composants métalliques en apesanteur. La société a déposé un brevet à ce sujet, bien que l’impression 3D en apesanteur existe déjà.

Blog Humanoides Fr Deep Space Industries exploration asteroide pic2

Au niveau de l’exploration minière extraterrestre, DSI n’est pas forcément la mieux placée par rapport à ses concurrentes. En avril dernier, la société Planetary Resources annonçait un projet d’exploration d’astéroïde qui allait permettre de récupérer des ressources et s’en servir en tant que combustibles pour satellites et vaisseaux spatiaux. Mais Planetary Resources a plusieurs soutiens financiers dont celui du producteur de film et millionnaire James Cameron et des dirigeants de Google, Larry Page et Eric Schmidt qui ne sont pas non plus à plaindre. DSI espère trouver des bienfaiteurs aussi généreux… peut-être l’un d’entre vous ?

Une conférence de presse est prévue aujourd’hui à 19h00 (GMT+1)

Ces sujets vous intéresseront aussi :

Commentaires