Google : les robots font partie des projets stratégiques de l’entreprise | Humanoides | Robots, Drones et Intelligence Artificielle

0

04.12.13 Google : les robots font partie des projets stratégiques de l’entreprise

humanoides_fr_robots_google_andy_rubin
   

Le géant Google a décidé de répondre également à Amazon sur le terrain de la robotique. L’entreprise aux 1000 projets innovants a dans ses cartons plein d’idée pour les robots. A la tête de l’équipe, Andy Rubin, qui est tout simplement l’homme qui a mis sur pied Android, le système d’exploitation le plus utilisé sur smartphone.

C’est peut-être la prochaine génération de robots qui est en train de naître dans les locaux de Mountain View. Andy Rubin (ancien Apple et Carl Zeiss) en est capable, Larry Page et Ray Kurzweil, à la tête du département d’ingénierie Google, en sont conscients. Dans un article du New York Times on apprend que Andy Rubin développerait des robots destinés aux entreprises.

Google est à la manoeuvre depuis bientôt six mois. En rachetant sept start ups dans l’environnement des nouvelles technologies, Google met un pied ferme dans le futur, et en particulier dans celui de la robotique. Le montant des rachats n’a pas été dévoilé, mais à en croire l’article, la hauteur des investissements laisse présager qu’il s’agit d’un projet pris très au sérieux par l’entreprise qui débuta en 1998 dans un garage de la Silicon Valley.

humanoides fr robots google andy rubin android

Certains s’enthousiasmeront à la lecture de cette nouvelle, mais, nous nous devons de vous prévenir : Google n’entend pas fabriquer la prochaine génération de NAO, mais plutôt un robot pour l’industrie. Après la Google Car pour le grand public, Google s’attaque au monde des entreprises.

Les projets qui se dessinent chez Google semblent plutôt tendre vers les domaines de l’automation, la robotique d’usine, voire la cobotique. Ici, il est question de réduction des coûts de la main d’oeuvre, optimisation de la chaîne de fabrication et avoir une vision pour les dix années à venir.

Le PDG de Google, Larry Page, a une image très claire de son futur robot, bien qu’il soit conscient que son entreprise n’en est qu’au commencement. Selon lui, la technologie doit permettre de libérer l’homme des tâches répétitives et sans valeur ajoutée. Pour y parvenir, Larry Page a scellé des partenariats avec des organismes et des entreprises américaines ou japonaises comme la NASA, Schaft Inc – qui développe des actionneurs pour un robot humanoïde notamment -, Industrial Perception – qui fabrique un bras robot -, Meka, Redwood Robotics, Bot & Dolly, Autofuss et Holomni.

Après l’annonce des drones d’Amazon et d’UPS et le recrutement d’un ingénieur en robotique chez Apple, Google a rejoint la course de fond pour avoir le meilleur robot de demain.

Ces sujets vous intéresseront aussi :

Commentaires