#DARPADRC : huit équipes se sont qualifiées pour les finales

2

22.12.13 #DARPADRC : huit équipes se sont qualifiées pour les finales

humanoides_fr_schaft_darpa_robotics_challenge
   

A l’issue de deux jours de compétition du DARPA Robotics Challenge, nous connaissons les noms des huit finalistes qui pourront poursuivre pendant un an, le développement de leur robot, voué à devenir le meilleur secouriste du futur.

Vous avez pu suivre via la DARPA TV les images en direct du tournoi qui vient de se dérouler à Miami. Les 17 équipes présentes ont fait passé huit épreuves à leur robot. Chaque robot avait 30 minutes pour tenter de remplir les objectifs demandés pour chaque épreuve.

humanoides fr atlas ihmc darpa robotics challenge trials

A l’issue de la compétition, la DARPA a publié le classement suivant. Une équipe pouvait remporter jusqu’à quatre points par épreuve :
1er : SCHAFT avec 27 points
2ème : IHMC ROBOTICS avec 20 points
3ème : TARTAN RESCUE avec 18 points
4ème : MIT avec 16 points
5ème : ROBOSIMIAN avec 14 points
6ème : TRACLABS avec 11 points
7ème : WRECS avec 11 points
8ème : TROOPER avec 9 points
9ème : THOR avec 8 points
10ème : VIGIR avec 8 points
11ème : KAIST avec 8 points
12ème : HKU avec 3 points
13ème : DRC-HUBO avec 3 points
14ème : CHIRON avec 0 points
15ème : NASA JSC avec 0 points
16ème : MOJAVATON avec 0 points

humanoides fr robosimian jpl nasa darpa robotics challenge

Seules les huit premières équipes vont recevoir le soutien financier de la DARPA pour poursuivre le développement de leur robot tout au long de l’année prochaine. Chaque équipe recevra jusqu’à 1 million de dollars de la part de l’agence américaine de recherche militaire, en fonction des termes du contrat consentis par les deux parties. L’ultime phase de la compétition s’achèvera par une finale les 20 et 21 décembre 2014. Les autres équipes, sont invitées à poursuivre leur développement et restent dans la compétition, mais sur leurs propres fonds.

Ci-après les vainqueurs par épreuve :

  • Véhicule : WRECS
  • Terrain : SCHAFT
  • Echelle : SCHAFT
  • Déblayage : SCHAFT
  • Porte : IHMC Robotics
  • Mur : IHMC Robotics
  • Vanne : THOR
  • Tuyau : SCHAFT

humanoides.fr chimp darpa robotics challenge

Quelques enseignements tirés de ce classement et du week-end DRC Trials en général :

  • Cinq des huit premières équipes qualifiées utilisent le robot ATLAS conçu par Boston Dynamics (récemment rachetée par Google). Quand on vous disait que cet humanoïde serait redoutable…
  • Trois équipes sur les huit premières sont des entreprises (SCHAFT, NASA et LOCKHEED MARTIN), les cinq autres étant des instituts de recherche ou universités (Carnegie Mellon avec deux équipes, MIT, IHMC et TRACLabs).
  • Un seul humanoïde autre que l’ATLAS s’est qualifié et en plus, c’est le grand vainqueur : le robot HRP-2 de l’entreprise SCHAFT Inc. (rachetée aussi par Google cette année).
  • Sur les quatre robots non humanoïdes en lisse, deux quadrupèdes se sont hissés vers le haut du tableau : il s’agit de ROBOSIMIAN de la NASA et de CHIMP de l’équipe Tartan Rescue. Les deux robots ont été très forts dans les épreuves de déplacement au sol grâce à leur quatre appuis.
  • Un robot a remporté à lui tout seul la moitié des épreuves : le robot de l’équipe SCHAFT.
  • L’humanoïde Valkyrie de la team JSC NASA a particulièrement déçu. On attendait beaucoup du robot cosmonaute, la seule présence féminine du tournoi, mais malheureusement, elle n’a marqué aucun point au cours du week-end.
  • Les conditions extérieures ont quelque peu perturbé les robots et leurs opérateurs. Le déplacement des nuages modifiait les niveaux de luminosité et contraste des scènes, ce qui a parfois gêné les robots au moment de saisir des objets convenablement comme la poignée de la porte par exemple. Valkyrie en a souffert. Le vent aura été un autre élément perturbateur dans les épreuves de la porte (la force à appliquer par le robot était supérieure à celle testée en intérieur par les équipes) et de l’échelle (les robots perdaient leur équilibre).
  • humanoides fr valkyrie darpa robotics challenge trials

  • Les réflexes humains ne sont pas forcément valable chez les robots… En effet, l’équipe DRC-HUBO a fait monter son robot de dos à l’échelle, étant donné que ses articulation sont inversées.
  • L’épreuve de le conduite de véhicule a été la plus compliquée pour tous les robots. Les équipes avaient l’autorisation de commencer l’épreuve en plaçant à l’avance le robot à l’intérieur du véhicule. Néanmoins très peu de robots ont réussi à démarrer le véhicule et le faire avancer. C’est finalement la team WRECS qui s’en est le mieux sortie.
  • Un seul robot a réussi l’épreuve de connecter un tuyau à une bouche d’arrivée d’eau. C’est le robot de l’équipe SCHAFT.
  • Nous craignions voir se casser quelques robots, voir des articulations céder, mais non. Malgré des épreuves très exigeantes, la mécanique a tenu bon. Il y eut bien évidemment quelques dysfonctionnements, mais globalement, les opérateurs sont intervenus très rarement auprès de leur machine pendant les épreuves.
  • Le chef de projet de la compétition, Gill Pratt, était très enthousiaste à l’issue de ces deux jours :

    Ces derniers mois, je n’ai cessé de dire aux médias que je serai très surpris si une équipe arrivait à atteindre ne serait-ce que la moitié des points dans les essais du DRC. Il se trouve que quatre équipes sont parvenues à le faire. C’était un évènement incroyable qui a dépassé toutes mes espérances, et ce plusieurs fois.

    humanoides fr atlas trooper lockheed martin darpa robotics challenge

    Ces sujets vous intéresseront aussi :

2 commentaires pour “#DARPADRC : huit équipes se sont qualifiées pour les finales”

  1. urielmyeline dit :

    « nous connaissons les noms des huit finalistes qui développeront pourront poursuivre pendant un an »
    hum…. y’a une soucis ^^ »

Commentaires