Ces robots qui préoccupent les chrétiens | Humanoides | Robots, Drones et Intelligence Artificielle

4

12.02.14 Ces robots qui préoccupent les chrétiens

robot_dieu
   

Un groupe chrétien évangélique a acheté un robot humanoïde NAO pour étudier les questions que pose la technologie à l’humanité entière. Des créationnistes de Caroline du Nord (Etats-Unis) ont souhaité se le procurer afin d’étudier la robotique du point de vue de l’éthique.

NAO n’est ni chrétien, ni humain mais il va aider un groupe de créationniste américains à trouver des réponses sur eux-mêmes. Ce robot développé par la société française Aldebaran Robotics fait partie des humanoïdes les plus avancés de notre époque. Le Séminaire évangélique de la ville de Matthews, en Caroline du Nord, s’en est offert un pour 16 000 dollars.

Le fait que Jésus ait adopté une forme humaine est très important d’un point de vue chrétien, pour les valeurs de l’homme en tant qu’être holistique physique et spirituel, explique Kevin Staley, en charge de ce projet, à la revue New Scientist.

Kevin s’inquiète des avancées rapides de la robotique. Il pense qu’elle pourrait nuire aux valeurs véhiculées par le christianisme.

Kevin a déjà préparé une liste de questions pour laquelle il espère trouver des réponses grâce à son nouveau compagnon NAO : « quels types de pressions sociales ces robots sont censé soulager ? », « Quel genre de nouveaux problèmes vont-ils créer ? », « Quels sont les avantages à avoir un tel robot de compagnie ? »

Blog Humanoides Hackathon NAO sur Seine pic6

La religion s’est toujours inquiétée face aux progrès technologique : les vaccins, la transfusion sanguine, le clonage sont autant de sujets qui ont passionné l’Eglise à un moment de son histoire. Sa préoccupation principale est de savoir si ces technologies disruptives, la robotique y comprise, sont respectueuses de l’homme et ne dérangent pas l’ordre des choses.

Il est vrai que certaines expériences scientifiques ont démontré que l’homme développe une certaine empathie envers les robots. Ces expériences, simplistes au premier abord, posent toutes une question fondamentale : quelle place donner aux robots dans notre société ?

Dans une époque où les robots vont prendre de plus en plus de place dans nos vies, vont travailler à notre place, vont nous assister à la maison, il est important de comprendre vers quel monde on tend et quels en seront les conséquences.

D’ailleurs, Google va dans ce sens, puisqu’il a décidé de créer un comité d’éthique au moment de son dernier rachat de la startup Deepmind, spécialisée dans l’intelligence artificielle.

Pour l’heure, en Caroline du Nord, Kevin Staley cherche à donner un petit nom à son NAO et commence à se poser un tas d’autres questions :

« Nous entrons dans une époque où les robots seront communément acceptés comme des substituts de l’homme à différents égards. On va se poser la question du mariage pour robots. Un marché du sexe va également se créer avec l’arrivée des robots.

Ces sujets vous intéresseront aussi :

4 commentaires pour “Ces robots qui préoccupent les chrétiens”

  1. iztoogood dit :

    Le jour où nao rigolera de voir Jean Carmet trébicher peut être sera t il l’heure de se poser des questions… d’ici là qu’on évite de pénaliser le progrès, qu’on se pose de bonnes questions

  2. zelectron dit :

    Pas tous les croyants qui plus est et même les agnostiques …

Commentaires