Une colonie de mini-robots capable de construire en équipe

0

27.04.14 Une colonie de mini-robots capable de construire en équipe

Une-colonie-de-mini-robots-capable-de-construire-en-équipe
   

Le Centre de recherche international SRI International s’est peut être inspiré des fourmis pour développer des mini-robots capable de travailler en colonie. Ces mini-robots d’à peine quelques millimètres sont guidés par un champ magnétique pour effecteur de manière coordonnée et en groupe des tâches complexes.

Cet essaim de mini-robots se déplace très précisément et très rapidement – jusqu’à 35 cm/s – sur des circuits imprimés où sont tracées des pistes électriques. Pour quoi faire ? Assembler à échelle industrielle des composants électroniques par exemple.

Ce projet baptisé Diamagnetic Micro Manipulation (DM3) est financé par l’agence américaine pour la recherche avancée militaire, la DARPA. Il consiste à développer un système d’automatisation de déplacement pour une colonie de micro-robots. Ces derniers, en suivant des petits aimants placés sous le circuit imprimé et contrôlés par un champ magnétique préprogrammé à partir d’un logiciel sur ordinateur. Ce système permet de contrôler un ou plusieurs robots simultanément ou bien la totalité de l’essaim.

Mini robots de SRI international et DARPA

Nous avons déjà vu le sérieux potentiel de la robotique en essaim dans le secteur BTP, ici, nous assistons à une véritable révolution pour l’industrie de l’électronique, entre autres. En les coordonnant entre eux, les robots sont capables d’assembler des pièces comme on peut le constater sur cette vidéo. Un robot s’occupe de déposer un point de colle au bon endroit (au millimètre près) tandis qu’un autre vient appliquer la pièce en carbone à assembler :

SRI a breveté son système DM3 et affirme qu’il pourra être utilisé dans la confection de pièces de prototypage, l’assemblage de composants électroniques, les puces imprimées dans les biotechnologies. Des sortes d’usines de fabrication miniatures intelligentes. En outre, ces mini-robots peuvent évoluer dans des milieux extrêmes, radioactifs par exemple ou à très fortes températures. SRI compte développer le systèmes à une échelle supérieure avec plusieurs milliers de petits ouvriers robotisés.

des mini robots coordonnées pour créer des structures

Ces sujets vous intéresseront aussi :

Commentaires