Un concours sur la cobotique est lancé par le gouvernement français

1

31.07.14 Un concours sur la cobotique est lancé par le gouvernement français

Un-concours-sur-la-cobotique-est-lancé-par-le-gouvernement-français
   

Le ministère de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique organise début décembre 2014 un concours robotique sur le thème de la collaboration Homme/Robot et cobotique en milieu professionnel. Les candidatures sont à déposer jusqu’au 30 septembre.

Le Ministère d’Arnaud Montebourg a décidé de prendre les choses en mains. Après avoir validé la feuille de route du plan « Robotique » début juillet, il lance un grand concours national autour d’une branche de la robotique porteuse d’espoir pour l’industrie : la cobotique. La robotique collaborative, connue également sous le nom de cobotique, est la discipline grâce à laquelle une nouvelle génération de robots (industriels pour la plupart) est en train d’émerger, des robots qui ont été pensés pour replacer l’homme, (et non pas le remplacer comme certains le craignent…), au centre de la chaîne industrielle.

Les cobots ne nécessitent pas de programmation complexe de la part de leur utilisateur. Pour les plus avancés d’entre eux, comme Baxter ou les bras UR du norvégien Universal Robots, il suffit d’accompagner leur mouvement, pour leur apprendre à exécuter une séquence à répéter par la suite. D’ailleurs, nous vous invitions à lire les six conseils pour une meilleure cobotique.

humanoides fr cobot baxter generation robots humarobotics 2

Selon les chiffres publiés par le Ministère du Travail, les troubles musculo-squelettiques dus aux conditions de travail représentaient environ 8,4 millions de jours de travail en 2012 (soit 847 M€ pour la Sécurité Sociale). La cobotique est une des solutions pour réduire ces risques sanitaires.

La robotique collaborative fait donc gagner l’industrie sur deux plans : tout d’abord, sur le plan purement R&D puisqu’il s’agit d’une évolution majeure pour la robotique industrielle et de ce fait, un élargissement des champs d’application de la robotique, ensuite, sur le plan de la pénibilité au travail, puisqu’un cobot est un robot d’assistance au geste qui permet de soulager son utilisateur.

Le rapprochement entre l’homme et la machine intelligente facilite l’introduction des robots dans les environnements professionnels. Ce positionnement collaboratif favorise également le maintien et la relocalisation de la production, en passant notamment par une meilleure attractivité des emplois.

Ainsi, la robotique collaborative est une filière technologique dans laquelle des industriels français (RB3D en chef de file), pionniers se positionnent et peuvent se démarquer comme les futurs leaders mondiaux.

L’objectif de ce concours robotique est d’encourager ceux qui contribuent à des avancées technologiques dans ce domaine vers les usages et les marchés.

Conditions de participation

  • Avoir développé une application robotique, un robot interactif ou cobot, qui met en œuvre la collaboration homme-robot dans le domaine industriel ou en milieu professionnel (industrie, logistique, médical, agricole, artisanal, etc…), ou développé des techniques et technologies innovantes qui contribuent à renforcer l’interaction homme/robot, à étendre les capacités des robots à réaliser des tâches complexes et leur flexibilité d’utilisation.
  • Etre un industriel, une équipe de recherche, un centre technique ou une plateforme technologique, ou un consortium réunissant plusieurs entités de ce type.
  • Vouloir montrer votre application à un public averti, à la presse et essayer de remporter un prix.

Critères d’évaluation

  • Complémentarité de l’homme et du robot dans la réalisation de l’activité
  • Impact économique
  • Impact sur l’attractivité du poste, diminution de la pénibilité du travail
  • Innovation technologique au regard de l’état de l’art
  • Qualité de l’interaction homme/robot, fluidité, intuitivité, mise en œuvre opérationnelle
  • Sécurité, identification des risques et solutions retenues

Dotations
Dans chaque catégorie, les lauréats se verront dotés d’un prix de 60 000 € (les catégories seront précisées début septembre2014 dans le règlement du concours).

Plus d’informations à venir sur le site du Ministère de l’Economie.

Ces sujets vous intéresseront aussi :

Un commentaire pour “Un concours sur la cobotique est lancé par le gouvernement français”

  1. zelectron dit :

    ce gvt pour lui-même devrait en profiter pour lancer un concours concomitant concernant la cocervelle …

Commentaires